Un continent en mouvement…

Avec près d’1,2 milliards d’habitants, une croissance de 5% et une francophonie importante, l’Afrique est un continent privilégié pour l’exportation.
Les pays francophones subsahariens se scindent en deux ensembles la CEMAC et la CEDEAO, la première, la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, la seconde, la communauté économique des états d’Afrique de l’ouest.
Pas de problèmes de change, le FCFA est indexé sur l’euro avec une valeur constante de 1€ = 656 FCFA.
Concernant les marchés anglophones, l’Afrique du Sud est très propice aux entreprises européennes qui proposent des technologies : on y trouve des projets de production d’énergie y compris dans le nucléaire, et une très forte présence dans les nouvelles technologies. Avec le Nigéria, l’Afrique du Sud représente près d’1/3 du PIB du continent.
Le cadre juridique et les pratiques commerciales sont très familiers aux français. Quant aux technologies, le déploiement des réseaux mobile a bouleversé la rapidité de transfert de l’information.
Le Maghreb n’est pas en reste, avec une industrie manufacturière en plein développement au Maroc et en Tunisie. Dans un environnement en croissance, toute les entreprises trouveront leur bonheur au Gabon, Congo, Nigéria, Angola et Algérie, et particulièrement celles qui s’adressent au secteur de l’O&G.

Afrique, des marchés en développement

L’Afrique bouge ! et plus vite que dans la vieille Europe… si vous êtes à la recherche de croissance, misez sur les pays d’Afrique ! Les entreprises implantées en Afrique, comme partout dans le monde, sont à la recherche de technologies, d’innovations, et de réactivité. Si vos produits et solutions sont adaptés à votre marché, que vous soyez une TPE/PME ou une ETM/ETI nul doute que vous trouverez également un marché sur le continent Africain.

Pourquoi ne pas utiliser les réseaux sociaux ?

Pour faire connaître vos solutions et vos ambitions, mais aussi pour prendre contact avec des entreprises et des responsables d’activité, tablez sur les réseaux sociaux ! Nombreuses sont les entreprises qui s’y présentent et nombreux les responsables qui souhaitent étendre leur réseau. Profitez de la croissance africaine et prenez votre place pour vous imposer demain sur des marchés en croissance.

Organiser votre Département Commercial Export

La distance est un facteur d’échec. Impossible de rencontrer souvent vos partenaires : vous devez gérer la relation à plusieurs milliers de kilomètres d’écart. Cela demande une très grande clarté dans votre approche et une très grande disponibilité. Facteur facilitateur, les décalages horaires sont très faibles : les supports en ligne et les rendez-vous se font sur les heures de bureau.

Douanes, paiements, aspects juridiques, formalités export

Pas de surprise pour tous ces aspects, ils ne diffèrent en rien de ce que vous pratiquez aujourd’hui en France ou dans d’autres pays. Comme toujours lorsqu’il s’agit d’envoi de matériel, il importe de s’assurer préalablement que la livraison n’endommagera pas le matériel et que les risques de défauts de paiement aient été anticipés.

Informations

Pour les informations générales, le site Jeune Afrique apporte des informations d’ensemble et variées, et Courrier International des sujets plus politiques.
Le MOCI et Classe Export traitent des modalités de l’organisation de votre export.
Côté Affaires, d’innombrables sites internet se développent dans tous les pays, une recherche cadrée s’impose selon votre activité et vos marchés… mais elle sera fructueuse !